horizons:Menasra appelle à un consensus démocratique

Horizon

Publié le 25 octobre 2013
Le président du Front du changement (FC), Abdelmadjid Menasra, a appelé à un consensus national à l’occasion de la prochaine présidentielle. « Nous avons besoin d’un consensus démocratique national afin de faire face aux fausses politiques. On travaille pour convaincre les différents partis, du fait qu’il y a un rejet de la présidentielle », a-t-il précisé, hier, lors des travaux du 1er séminaire des représentants de bureaux de wilayas de son parti à Alger. Et même si le FC n’en dit pas plus à propos de ce rendez-vous, du fait que la date n’a pas encore été fixée officiellement, il a, toutefois, opté pour la participation. « En tant que parti, nous sommes concernés par cette élection. Personnellement, je ne me présenterai pas à la prochaine élection présidentielle. Toutefois, le parti va étudier les autres candidatures, et notre préférence ira en faveur d’un candidat consensuel proposé par les différents partis », a-t-il précisé en affirmant que la position du FC sur ce sujet sera connue début 2014. Pour M. Menasra, la prochaine présidentielle est dans l’intérêt du pays. « L’Algérie est ciblée et nos frontières fragilisées par la dégradation sécuritaire en Lybie et en Tunisie. On est confronté à de nombreux dangers exogènes et endogènes guettant le pays. Je salue les efforts de l’Algérie pour la stabilisation de la situation sécuritaire en Tunisie, mais il en faut de même pour la Lybie, et la stabilité dans la région du Sahel est une priorité. On est actuellement en face de groupes terroristes organisés », a soutenu M. Menasra. Donc, selon lui, la présidentielle doit libérer l’activité politique et protéger le fait politique. « C’est pourquoi j’appelle à des reformes sérieuses et à l’assainissement de la vie politique en vue la débarrasser de l’hypocrisie et des conflits », a-t-il martelé. Saluant la presse à l’occasion de la Journée nationale de la presse, il a estimé qu’il ne peut pas y avoir une liberté, une citoyenneté, une lutte contre la corruption, un développement et une vraie démocratie, sans une presse libre et indépendante. S’agissant de la révision de la Constitution, le leader du FC s’est dit favorable à son report après l’élection présidentielle.
Neïla B.

تعليقات

تعليقات

ربما أيضا تريد مشاهدة...

التعليقات غير مسموحة

التاريخ الهجري

صوتك يهمنا

مارأيك في المواقف السياسية للحزب

النتائج

Loading ... Loading ...

SoundCloud

الأرشيف

تصنيفات